Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Ruche de Lugaxelm

La Ruche de Lugaxelm

Apiculteur en ruche Warré. www.facebook.com/laruche.delugaxem www.facebook.com/labeille.marcquoise


Pertes hivernales : Hécatombe

Publié par Lugaxelm sur 15 Mars 2015, 11:33am

Catégories : #L'Abeille Marcquoise, #La Ruche Warré, #Vie de l'Abeille, #L'Abeille Noire Apis Mellifera Mellifera

Rucher de Lugaxelm - La Ferme Aux Oies - 11 mars 2015
Rucher de Lugaxelm - La Ferme Aux Oies - 11 mars 2015
Rucher de Lugaxelm - La Ferme Aux Oies - 11 mars 2015
Rucher de Lugaxelm - La Ferme Aux Oies - 11 mars 2015
Rucher de Lugaxelm - La Ferme Aux Oies - 11 mars 2015
Rucher de Lugaxelm - La Ferme Aux Oies - 11 mars 2015
Rucher de Lugaxelm - La Ferme Aux Oies - 11 mars 2015
Rucher de Lugaxelm - La Ferme Aux Oies - 11 mars 2015
Rucher de Lugaxelm - La Ferme Aux Oies - 11 mars 2015

Rucher de Lugaxelm - La Ferme Aux Oies - 11 mars 2015

11 mars 2015 

Ayant observé une activité nulle de mes trois ruches, je décide, par 12 dégrés, d'ouvrir mes trois ruches. Bilan : une hécatombe.

Trois remarques :

- En ouvrant, une bonne odeur de proplis, de miel et de cire.

- Des réserves pleines.

- Quelques grappes d'abeilles mortes, figées sur les rayons.

- Une dizaine d'abeilles mortes retouvées sur le plancher grillagé.

       Je commence mes recherches. J'essaie de retrouver les reines. Premières recherches sur les abeilles mortes. Elles ont petites, pas de quoi affronter l'hiver. Très peu d'ailes déformées donc logiquement pas de problème lié à la varroase. Ces essaims n'ont pas été traités.

Après consultation d'agents sanitaires en France et en Belgique, la remarque la plus pertinente est que les abeilles n'ont pu constituer de colonies d'hiver. Elles étaient peu nombreuses pour se réchauffer. Les ruches étaient actives et populeuses en octobre. Pourquoi si peu de cadavres ? Où sont-elles passées ? Sont-elles sorties durant cet automne-hiver doux pour mourir épuisées ?

Je laisse quelques réflexions trouvées sur http://www.ruchewarre.net/viewtopic.php?f=6&t=6234&start=75

 

* douceur de l'arrière saison 2014 les reines ont continué à pondre jusque mi-décembre, ce qui a entrainé le fait que les abeilles ont dû produire de la gelée royale pour l'élevage, alors qu'en temps normal, elles produisent la matière dont elles ont besoin pour hiverner.

Il n'y avait donc en novembre et décembre que des abeilles à courte durée de vie ( 40 jours) et non des abeilles grasses. Ces premières sont donc sorties mourir hors de la ruche et il n'y avait pas d'abeilles d'hiver pour assurer la survie de l'essaim.

*La plupart du temps ce type de désastre (avec nourriture encore présente) est dû a un manque d'abeilles pour l'hiver (abeilles pas en assez grand nombre).
Ce manque d'abeilles peut avoir plusieurs causes :
- Mauvaise qualité de reine, oui possible mais pas sur 3 ou 4 ruches en même temps
- Mauvaise qualité de fécondation, les mâles des alentours qui ne sont pas en pleine capacité.
- Mauvais traitement du à un traitement tardif du varroa ou un traitement mal choisi.

*N'oubliez pas que les abeilles d'hiver sont élevées par les abeilles d'été. Donc si les abeilles d'été sont bien infectées, comment voulez-vous qu'elles élèvent bien les abeilles d'hiver ?

*D'une part, le printemps précoce + l'automne tardif a fait que le dvpt du varroa s'est étalé sur une plus longue période que les autres années. Ajouter à cela l'été pluvieux (réduction de la surface de couvain d'où une proportion plus grande de couvain contaminé par le varroa qui aurait entraîné des grappes d'hiver plus faibles). Et enfin ici dans la montagne jurassienne une année catastrophique au niveau récolte (nectar & pollen) ce qui n'arrange rien.
Perso, cette explication me semble logique.

*J'ai une autre hypothèse pour cette mort subite en plein hiver. Une belle colonie butine sur un champ traité avec des toxiques mortels en plein été. Les butineuses arrivent à revenir a la ruche et à stocker le poison puis meurent discrètement tandis que le reste de la colonie se nourrit d'autre apports.
Quand vient l'hiver, la grappe consomme ses réserves et finit par attaquer le rayon au miel toxique. Là, c'est impardonnable, toute la colonie y passe d'un seul coup.
Et bien sûr, c'est invérifiable.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents