Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Ruche de Lugaxelm

La Ruche de Lugaxelm

Apiculteur en ruche Warré. www.facebook.com/laruche.delugaxem www.facebook.com/labeille.marcquoise


Les abeilles subissent une hécatombe dans les Pyrénées-Orientales

Publié par Lugaxelm sur 4 Avril 2014, 19:09pm

Catégories : #Articles de Presse

Les abeilles subissent une hécatombe dans les Pyrénées-Orientales

Une mortalité mystérieuse : 10% des ruches ont été anéanties cet hiver. Des analyses sont en cours. Les apiculteurs accusent des pesticides et manifestent ce mardi.

Colère et Inquiétude. Une cinquantaine d’apiculteurs du Languedoc-Roussillon manifestent ce mardi à Montreuil en région parisienne. Munis de banderoles, d’enfumoirs et même de ruche, ils sont bien décidé à peser sur les négociations du Comité stratégique apicole qui démarrent à 14 heures.

« L’urgence, c’est le sauvetage de la filière » disent les professionnels, victimes cet hiver d’unevéritable hécatombe. Sur les 12 000 ruches des Pyrénées-Orientales, plus de 1 200 ont été totalement décimées à la sortie de l'hiver. Cela représente des millions d'abeilles, essentiellement dans les zones montagneuses du Haut-Conflent et du Vallespir.

Des analyses sont en cours. Mais les abeilles n'auraient pas été frappées par une maladie. La profession parle d'empoisonnement et accuse certains pesticides.

Michel Barcelo est le président de l'union syndicale apicole du Roussillon.

Reportage François Desplans

Les conséquences économiques sont terribles. Selon ses dernières estimations, cette surmortalité des abeilles représente une perte globale de près de 840 000 euros. Les pouvoirs publics promettent des mesures d'indemnisation.

Des pesticides interdits facilement importés d'Espagne


La semaine dernière, des militants de la Confédération paysanne avaient déjà dénoncé à Toulouse "la passivité des pouvoirs publics" face à l'importance du trafic de pesticides interdits en France.

"Voici un produit fongicide pour les céréales interdit en France mais qu'on se procure très facilement dans la région de Figueres (Espagne): le Maypon Flow, de la carbendazime, qui est un toxique dangereux pour l'environnement, qui peut provoquer des altérations génétiques héréditaires, altérer la fertilité etc.", explique Jean Sabench, ancien apiculteur de 70 ans.

Dans un communiqué distribué jeudi devant la préfecture à Toulouse, la Confédération paysanne s'alarme d'une "recrudescence" de l'utilisation des pesticides illégaux et exhorte les pouvoirs publics "à prendre enfin au sérieux ce scandale sanitaire et écologique".

Le Dr Pierre-Michel Perinaud, médecin généraliste à Limoges, était venu à Toulouse pour participer à cette dénonciation. Il est l'initiateur d'un appel de médecins pour une diminution des pesticides qui a recueilli, selon lui, 1.300 signatures. "Cela nous paraît inconcevable de laisser les agriculteurs seuls face au dilemme: « Je gagne ma croûte » ou « je risque ma santé »".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents